Tina Barney


Biographie

Née en 1945 aux Etats-Unis, Tina Barney est une photographe américaine spécialiste du portrait.

Dans la Collection Meeschaert

L’œuvre présentée est issue d’un portfolio de dix photographies réalisées et vendues au profit de la fondation Elton John AIDS. Depuis sa création en 1992 aux Etats-Unis et en 1993 en Grande-Bretagne, l’association créée par le chanteur britannique soutient des actions de prévention, d’éducation et de soin contre le VIH.

Cette scène exprime un souci si minutieux du détail qu’on se demande s’il s’agit d’une situation improvisée. Même si elle dirige souvent ses modèles, Tina Barney dit ne pas se considérer comme une metteuse en scène. Elle choisit l’endroit et le cadrage, et en quelques secondes elle voit tout, comment un mouvement, une attitude, un regard peuvent s’accorder avec le décor, et à quel moment elle doit faire la photographie. Le maintien des traditions, des rituels et de ce mode de vie dans la bourgeoisie la fascinent.

328 - BARNEY Tina - The Lipstick

Tina Barney, The Lipstick, 1999, Photographie, 45 x 58 cm

Style

Le travail de Tina Barney nous montre un monde qui ne nous est, curieusement, que rarement révélé : il immortalise la vie de la grande bourgeoisie européenne et américaine, celle de sa famille et de ses amis. Tina Barney vient de ce monde et l’a naturellement choisi comme sujet d’exploration. Elle a commencé par photographier ses proches dans leurs maisons de Rhode Island et a peu à peu étendu son champ de vision. Ses photographies évoquent les émotions des gestes les plus banals, dans l’intimité d’un foyer.

Thématique : Le quotidien dans l’art

Le quotidien est la vie qui revient de manière répétitive et prévisible. Il est une source d’inspiration pour les artistes, qui documentent le réel à travers une idée, un lieu, une histoire. Des orientations singulières sont prises pour raconter ce qu’ils ont vu ou vécu. Inscrites dans la modernité, les œuvres sont symboles de la société, elles sont des images de référence. Le quotidien est devenu une banque d’images dans laquelle puiser, il s’agit d’explorer la réalité pour la rendre extraordinaire. L’art s’installe dans notre quotidien, en tous lieux, dans l’espace public, et envahit le réel. Le street art par exemple sublime le quotidien et détourne le paysage urbain. La photographie quant à elle, permet d’intégrer le quotidien dans l’art en capturant l’architecture, le paysage, les gens. Le monde familier se trouve ainsi sublimé. « L’œil de l’artiste permet de découvrir sous un jour nouveau le quotidien […], qui se trouve réinventé à travers les propositions créatives. » Global Corporate Collections. Des natures mortes de Cézanne, aux accumulations d’Arman, l’art depuis longtemps déjà est indissociable de la vie ordinaire.