Ed Ruscha

Biographie

Né en 1937 à Omaha (Nebraska), Ed Rusha est un peintre, photographe et réalisateur américain. Graphiste de formation, cet artiste conceptuel est connu pour ses peintures et dessins incluant des mots et des phrases. Son thème récurrent est l’apparente banalité du quotidien. Il compte parmi les figures les plus célèbres de l’art contemporain. En 1962, les travaux de Rusha ont fait partie de l’exposition « New Painting of Common Objects » au Norton Simon Museum à Pasadena, avec Roy Lichtenstein et Andy Warhol, historiquement considérée comme l’une des premières expositions Pop Art aux Etats-Unis.

Dans la Collection Meeschaert

Twig est une représentation de la banalité du quotidien. De la forme d’un masque, la photographie permet au spectateur de se projeter dans l’œuvre.

L’œuvre présentée est issue d’un portfolio de dix photographies réalisées et vendues au profit de la fondation Elton John AIDS. Depuis sa création en 1992 aux Etats-Unis et en 1993 en Grande-Bretagne, l’association créée par le chanteur britannique soutient des actions de prévention, d’éducation et de soin contre le VIH.

335 - RUSCHA Ed - Twig

Ed Ruscha, Twig, 2011, Photographie, 35,5 x 28 cm

Style

Graphiste de formation, cet artiste conceptuel est connu pour ses peintures et dessins incluant des mots et des phrases. Son thème récurrent est l’apparente banalité du quotidien. Il compte parmi les figures les plus célèbres de l’art contemporain. En 1962, les travaux de Rusha ont fait partie de l’exposition « New Painting of Common Objects » au Norton Simon Museum à Pasadena, avec Roy Lichtenstein et Andy Warhol, historiquement considérée comme l’une des premières expositions Pop Art aux Etats-Unis.

Thématique : Le quotidien dans l’art

Le quotidien est la vie qui revient de manière répétitive et prévisible. Il est une source d’inspiration pour les artistes, qui documentent le réel à travers une idée, un lieu, une histoire. Des orientations singulières sont prises pour raconter ce qu’ils ont vu ou vécu. Inscrites dans la modernité, les œuvres sont symboles de la société, elles sont des images de référence. Le quotidien est devenu une banque d’images dans laquelle puiser, il s’agit d’explorer la réalité pour la rendre extraordinaire. L’art s’installe dans notre quotidien, en tous lieux, dans l’espace public, et envahit le réel. Le street art par exemple sublime le quotidien et détourne le paysage urbain. La photographie quant à elle, permet d’intégrer le quotidien dans l’art en capturant l’architecture, le paysage, les gens. Le monde familier se trouve ainsi sublimé. « L’œil de l’artiste permet de découvrir sous un jour nouveau le quotidien […], qui se trouve réinventé à travers les propositions créatives. » Global Corporate Collections. Des natures mortes de Cézanne, aux accumulations d’Arman, l’art depuis longtemps déjà est indissociable de la vie ordinaire.