Julian Opie

Biographie

Né en 1958 à Londres, Julian Opie a grandi à Oxford où il a fait ses études, il vit et travaille aujourd’hui à Londres. Le public l’a découvert dans les années 2000 par la pochette qu’il a réalisé pour Blur, et les visuels pour U2. Son travail numérique est aujourd’hui immédiatement reconnaissable. Il est représenté dans de nombreuses collections publiques.

Dans la Collection Meeschaert

Les ordinateurs muraux de Julian Opie ont un pouvoir hypnotique et une valeur universelle. Simplifiés à des pictogrammes et présentés comme une animation en boucle, l’œuvre Verity Walking crée la fluidité de la marche à pied.

281 - Julian Opie - Verity Walking

Julian Opie, Verity Walking, 2010
Impression lenticulaire, 45,5 x 83 cm

244 - OPIE Julian - Shahnoza dancing in white dress

Julian Opie, Shahnoza dancing in white dress, 2007
Impression lenticulaire, Jet d’encre et LED, 47 x 99 cm

282 - Julian Opie, Walk, 2009, LED Display, 5.3x10x1.7 cm

Julian Opie, Walk, 2009, Installation, Ordinateur et LED, 27 x 13,3 x 4,1 cm

Style

Son langage digital est inspiré de l’art minimal, du pop art, et de la signalétique urbaine. Ses installations sont lumineuses, sculpturales, reprenant les schémas de simplification des gestes de la vie quotidienne.

Thématique : Le quotidien dans l’art

Le quotidien est la vie qui revient de manière répétitive et prévisible. Il est une source d’inspiration pour les artistes, qui documentent le réel à travers une idée, un lieu, une histoire. Des orientations singulières sont prises pour raconter ce qu’ils ont vu ou vécu. Inscrites dans la modernité, les œuvres sont symboles de la société, elles sont des images de référence. Le quotidien est devenu une banque d’images dans laquelle puiser, il s’agit d’explorer la réalité pour la rendre extraordinaire. L’art s’installe dans notre quotidien, en tous lieux, dans l’espace public, et envahit le réel. Le street art par exemple sublime le quotidien et détourne le paysage urbain. La photographie quant à elle, permet d’intégrer le quotidien dans l’art en capturant l’architecture, le paysage, les gens. Le monde familier se trouve ainsi sublimé. « L’œil de l’artiste permet de découvrir sous un jour nouveau le quotidien […], qui se trouve réinventé à travers les propositions créatives. » Global Corporate Collections. Des natures mortes de Cézanne, aux accumulations d’Arman, l’art depuis longtemps déjà est indissociable de la vie ordinaire.