Katy Grannan

Biographie

Née en 1969 dans le Massachusetts, Katy Grannan est une photographe dont le travail est influencé par sa propre enfance dans le Nord-Est américain. Elle est notamment connue pour ses séries de portraits intimes d’étrangers qu’elle a rencontré après avoir posté des annonces sibyllines dans les journaux : « Art Models. Artist / Photographer (female) seeks people for portraits. No experience necessary. Leave message. ».

Dans la Collection Meeschaert

L’œuvre présentée est issue d’un portfolio de dix photographies réalisées et vendues au profit de la fondation Elton John AIDS. Depuis sa création en 1992 aux Etats-Unis et en 1993 en Grande-Bretagne, l’association créée par le chanteur britannique soutient des actions de prévention, d’éducation et de soin contre le VIH.
Cette collection éditée en quarante exemplaires numérotés et signés réunit le travail de certains des plus grands photographes contemporains. Chaque portfolio contient dix photos originales de mêmes dimensions réalisées par Nan Goldin, Ruud van Empel, Sally Mann, Richard Misrach, Sam Taylor-Wood, Damien Hirst, Shirin Neshat, Katy Grannan, Juergen Teller et Thomas Struth. A travers ces œuvres les artistes illustrent tour à tour leur soutien aux personnes les plus fragiles, qu’elles soient malades ou rejetées socialement.
L’œuvre fait partie de la série de portraits « The Westerns » qui illustre ceux que l’artiste définit comme des « new pioneers » du nord de la Californie. L’artiste cherche à créer une image poignante, plutôt que de raconter une histoire. Ici, le modèle est un ancien soldat du corps américain des Marines devenu une femme nommée Nicky. Cette femme nous montre son besoin d’être visible, son envie d’être vue pour ce qu’elle est malgré ses défauts physiques.
La plupart des modèles de cette série sont des sans-abris que Katy Grannan rencontre dans les rues de San Francisco et de Los Angeles. Ce qui intéresse la photographe c’est leur courage d’être nés d’une façon, de se sentir prisonnier de leur propre corps, puis de vivre si ouvertement comme une nouvelle personne.

445 - GRANNAN Katy - Nicky (U.S.M.C), Presideio

Katy Grannan, Nicky (U.S.M.C), Presideio, 2005, Photographie, 61 x 50,8 cm

Style

Katy Grannan explore la relation entre aspiration et illusion dans laquelle notre désir d’être reconnu se confronte à l’éventualité de l’anonymat. Dans ses portraits, l’artiste utilise les détails de la vie quotidienne pour renforcer le sens de l’individualité de ses modèles. Son travail traite de sujets tels que le stress post-traumatique, l’euthanasie et l’emprisonnement juvénile.

Thématique : L’engagement au cœur de la démarche artistique

Depuis la fin des années 1960, la portée politique, sociale, environnementale ou identitaire de l’art contemporain est grandissante. De plus en plus d’artistes ont la volonté d’affirmer leurs convictions, de casser les codes. Les messages que portent les créations artistiques peuvent viser le gouvernement, le marché de l’art, la société de consommation ou les injustices. L’avènement de pratiques dites in situ comme le street art par exemple, replace l’œuvre dans l’espace public et interroge sur la politique de l’œuvre. La question de l’engagement renvoie aux techniques utilisées, à la nature des lieux de production et d’exposition et à l’impact sur le public. Certains artistes ont choisi de défendre une cause, comme l’atteinte à la biodiversité, ou de prendre position contre un régime politique. Les visuels sont forts, ils cherchent à choquer et ne laissent pas indifférent.