Elger Esser

Biographie

Né en 1967 en Allemagne Elger Esser est un photographe qui s’attache aux paysages étrangers à son pays, désolés ou industriels, « paysages de l’âme » souvent en rapport avec l’eau, réinvestissant un nouveau romantisme allemand. Il utilise des temps d’exposition longs, jouant sur les tons, rappelant par certains aspects les cartes postales du début du XXème siècle dont il est grand collectionneur. Il a fait ses études de 1991 à 1997 à l’Académie des beaux-arts de Düsseldorf auprès de Bernd Becher.

Dans la Collection Meeschaert

L’œuvre présentée est issue d’un portfolio de dix photographies réalisées et vendues au profit de la fondation Elton John AIDS. Depuis sa création en 1992 aux Etats-Unis et en 1993 en Grande-Bretagne, l’association créée par le chanteur britannique soutient des actions de prévention, d’éducation et de soin contre le VIH.

Cette photographie illustre un paysage minimaliste à la lumière diffuse et aux couleurs tirant vers le sépia, une image intemporelle, dénuée de toute présence humaine ou tout référent architectural précis.

330 - ESSER Elger - Arromaches-les-bains II, Frankreich

Elger Esser, Arromanches-les-Bains II, Frankreich, 2009, Photographie, Impression chromogène,39 x 53 cm

Style

Elger Esser s’attache aux paysages étrangers à son pays, désolés ou industriels, « paysages de l’âme » souvent en rapport avec l’eau, réinvestissant un nouveau romantisme allemand.
Il utilise des temps d’exposition longs, jouant sur les tons, rappelant par certains aspects les cartes postales du début du XXème siècle dont il est grand collectionneur.

Thématique : Le quotidien dans l’art

Le quotidien est la vie qui revient de manière répétitive et prévisible. Il est une source d’inspiration pour les artistes, qui documentent le réel à travers une idée, un lieu, une histoire. Des orientations singulières sont prises pour raconter ce qu’ils ont vu ou vécu. Inscrites dans la modernité, les œuvres sont symboles de la société, elles sont des images de référence. Le quotidien est devenu une banque d’images dans laquelle puiser, il s’agit d’explorer la réalité pour la rendre extraordinaire. L’art s’installe dans notre quotidien, en tous lieux, dans l’espace public, et envahit le réel. Le street art par exemple sublime le quotidien et détourne le paysage urbain. La photographie quant à elle, permet d’intégrer le quotidien dans l’art en capturant l’architecture, le paysage, les gens. Le monde familier se trouve ainsi sublimé. « L’œil de l’artiste permet de découvrir sous un jour nouveau le quotidien […], qui se trouve réinventé à travers les propositions créatives. » Global Corporate Collections. Des natures mortes de Cézanne, aux accumulations d’Arman, l’art depuis longtemps déjà est indissociable de la vie ordinaire.