Tom Christopher

Biographie

Né en 1952 à Hollywood en Californie, Tom Christopher est un peintre figuratif américain. Sa passion pour New York où il s’installe depuis 1981 le pousse à réaliser des toiles d’une vie et d’une gaieté surprenantes, résolument inscrites dans la modernité. Il se sert de la ville comme modèle, passe des heures dans les rues pour s’imprégner de ce qui s’y passe.

Dans la Collection Meeschaert

Les œuvres présentées nous permettent de rentrer dans la ville : on se trouve soudain projeté à côté des passants, sur le point de traverser la rue. Le rythme et la vitesse passionnent Tom Christopher et se reflètent dans son travail pictural. Le bruit en premier lieu, le mouvement en second lieu, la valse des éclairages et des publicités en troisième lieu.

293---CHISTOPHER-Tom---thats-my-girlfriends-wants-just-about-everything-she-sees

Tom Christopher, That’s my girlfriends. Wants just about everything she sees., 2012
Acrylique sur toile, 41 x 30 cm

253---CHRISTOPHER-Tom-Christopher----how-long-must-one-endure-the-bus-driver's-insults-(2)

Tom Christopher, How long must one endure the bus driver’s insults, 2009
Acrylique sur toile, 91 x 121,5 cm

10 - CHRISTOPHER Tom - Small man with a big hat

Tom Christopher, Small Man with big hat, 2004
Acrylique sur toile, 76 x 101 cm

54---Tom-Christopher

Tom Christopher, Puffy’s cross town walk, 2009
Acrylique sur toile, 122 x 61 cm

255---CHRISTOPHER-Tom---Like-golde-the-skyline-beckonned

Tom Christopher, Like gold the skyline beckoned, 2009
Acrylique sur toile, 121,5 x 152,5 cm

254---CHRISTOPHER-Tom---land-of-golden...

Tom Christopher, Land of golden opportunity, Gotham, they used to call it, 2009
Acrylique sur toile, 122,5 x 152,5 cm

5-Tom-Christopher-From-a-Broadway-Corner

Tom Christopher, From a Broadway Corner, 2004, Acrylique sur toile, 244 x 122 cm

Skyline, Lower Manhattan a pour sujet les Twin Towers de New York.

288--CHIRSTOPHER-Tom---Skyline-lower-manhattan

Tom Christopher, Skyline, Lower Manhattan, 2001, Acrylique sur toile, 92 x 122 cm

About the skyline illustrent les deux tours historiques de New York : l’Empire State Building et le Chrysler Building. C’est une vue, au coucher du soleil où les tours dominent le skyline new yorkais. Les promoteurs de ces tours ont concouru pour le record du building le plus haut du monde, compétition finalement remportée par l’Empire State en 1931.

6-Tom-Christopher---About-the-skyline

Tom Christopher, About the skyline, 2005, Acrylique sur toile, 112 x 89 cm

Dans Autumn Light, Tom Christopher nous plonge dans des vues simultanées de rues, grouillant de vie. Colorée, lumineuse, débordante d’atmosphère sonore et de vie trépidante, sa toile est une fenêtre ouverte sur New York.

369 - CHRISTOPHER Tom - Autumn Light -

Tom Christopher, Autumn Light, 2014, Acrylique sur toile, 162 x 244 cm

Style

Dans ses toiles, on retrouve le mouvement, le cadrage et les effets de lumière du cinéma. La ville contemporaine est son sujet de prédilection, il la peint en restituant sa vie, son mouvement, et son atmosphère sonore. On y voit le trafic des taxis, l’élan des cyclistes, le grouillement des piétons anonymes dans la foule. Et parfois Tom Christopher quitte le trottoir new-yorkais pour nous livrer un « skyline » se détachant sur un ciel de couleurs vives. « Une fois, telle une Epiphanie, telle une révélation, la lumière de la ville m’a foudroyée. Notamment les couleurs lumineuses et brillantes de Times Square ». Christopher appartient à cette génération nouvelle qui contribue au grand retour de la figuration. Avec ses scènes urbaines expressionnistes, il peint la modernité de notre société contemporaine.

Thématique : Le quotidien dans l’art

Le quotidien est la vie qui revient de manière répétitive et prévisible. Il est une source d’inspiration pour les artistes, qui documentent le réel à travers une idée, un lieu, une histoire. Des orientations singulières sont prises pour raconter ce qu’ils ont vu ou vécu. Inscrites dans la modernité, les œuvres sont symboles de la société, elles sont des images de référence. Le quotidien est devenu une banque d’images dans laquelle puiser, il s’agit d’explorer la réalité pour la rendre extraordinaire. L’art s’installe dans notre quotidien, en tous lieux, dans l’espace public, et envahit le réel. Le street art par exemple sublime le quotidien et détourne le paysage urbain. La photographie quant à elle, permet d’intégrer le quotidien dans l’art en capturant l’architecture, le paysage, les gens. Le monde familier se trouve ainsi sublimé. « L’œil de l’artiste permet de découvrir sous un jour nouveau le quotidien […], qui se trouve réinventé à travers les propositions créatives. » Global Corporate Collections. Des natures mortes de Cézanne, aux accumulations d’Arman, l’art depuis longtemps déjà est indissociable de la vie ordinaire.