Thomas Ruff


Biographie

Né en 1958, Thomas Ruff est  un photographe allemand. Il vit et travaille aujourd’hui à Düsseldorf. Il a étudié la photographie à l’Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf de 1977 à 1985. Amateur du grand format, Thomas Ruff est une figure incontestable du marché de la photographie contemporaine.

Dans la Collection Meeschaert

La série Substrate est constituée à partir d’images de mangas japonaises aux couleurs très vives : les planches de bandes dessinées sont traitées par accumulation de strates jusqu’à obtenir une image multicolore et mouvante. Une dissolution des formes est obtenue par modification informatique. Cette série de Thomas Ruff offre une expérience entre art et technologie qui suscite la réflexion.

243-thomas-ruff-2003-substrate

Thomas Ruff, Substrate x 4, 2003, Photographie, Tirage jet d’encre, 100,3 x 74,9 cm

Style

Thomas Ruff a réalisé des séries de portraits et d’intérieurs de maisons allemandes dans les années 80. Il prend ensuite la voie de l’abstraction pure avec sa série Substrates. La série est constituée à partir d’images de mangas japonaises aux couleurs très vives : les planches de bandes dessinées sont traitées par accumulation de strates jusqu’à obtenir une image multicolore et mouvante. Une dissolution des formes est obtenue par modification informatique.

Thématique : L’abstraction pour sujet

Les premières œuvres d’art abstrait apparaissent au début du XXème siècle et révolutionnent l’histoire de la peinture. Des artistes montrent des formes qui ne représentent pas le monde extérieur. L’abstraction s’oppose à la figuration car elle rompt le lien entre l’œuvre et la réalité. Le triomphe de la couleur, de la forme et l’absence de référent figuratif sont les signes de cette nouvelle liberté dans l’art. Le but est de faire ressentir aux visiteurs l’intensité des œuvres par l’émotion. C’est une attention nouvelle aux matières et à la pénétration de la lumière, cela questionne l’impact des couleurs sur notre univers. Les peintres abstraits sont émus par la simplicité des formes, ils ne sont pas intéressés par la représentation exacte de la nature, ils privilégient le geste et l’espace. La peinture libérée de tout sujet invite à l’imagination et à faire le vide dans un monde saturé d’images. Beaucoup d’historiens s’accordent à dire que l’abstraction est née du travail de deux artistes russes (Kandinsky et Malevitch) et d’un artiste néerlandais (Mondrian). Les peintres expérimentent de nouvelles images et formes, en quête d’un monde intérieur. C’est après l’invention de la photographie en 1839 que certains artistes ont remis en question le besoin de reproduire la réalité puisque la photographie le fait très bien. La couleur et la forme / Le geste et la ligne / La géométrie / L’illusion de la perception / L’émotion et la méditation.