Paul Pagk


Biographie

Né en 1962 à Londres, Paul Pagk est un peintre américain. Il a été formé à Paris et vit et travaille aujourd’hui à New York depuis 1988. Il a suivi les cours des Beaux-Arts de 1978 à 1982. Son travail est exposé à la Galerie Eric Dupont à Paris.

Dans la Collection Meeschaert

La peinture de Paul Pagk est abstraite, aux couleurs vives qui intensifient la composition.

221 - PAGK Paul - les bandes2

Paul Pagk, Les bandes, 2000, Huile sur toile, 155,5 x 155,5 cm

Style

Les œuvres de Paul Pagk se caractérisent par la couleur : il superpose des couches de peinture à l’huile. La ligne et la lumière sont au cœur de son travail. « Une œuvre sans concession, explique Marie-Jeanne Caprasse, qui garde toujours le même cap : la rigueur formelle. En digne héritier des minimalistes, Paul Pagk fait acte de recherche en peinture. Concentré sur l’abstraction géométrique, il explore l’organisation des formes, de la ligne et des couleurs. Il travaille l’espace et la tension dans la composition. Lignes et aplats de couleurs investissent des toiles au format carré presque identique. Les aplats de peinture à l’huile sont posés à grands coups de brosse et en nombreuses couches successives. Un procédé qui matérialise la surface et lui donne une épaisseur, en créant un effet de transparence dans la saturation des couleurs. L’huile apporte aussi brillance et luminosité qui font vibrer les teintes. Ces lignes captent l’œil et le font pénétrer à l’intérieur de la toile. »

Thématique : L’abstraction pour sujet

Les premières œuvres d’art abstrait apparaissent au début du XXème siècle et révolutionnent l’histoire de la peinture. Des artistes montrent des formes qui ne représentent pas le monde extérieur. L’abstraction s’oppose à la figuration car elle rompt le lien entre l’œuvre et la réalité. Le triomphe de la couleur, de la forme et l’absence de référent figuratif sont les signes de cette nouvelle liberté dans l’art. Le but est de faire ressentir aux visiteurs l’intensité des œuvres par l’émotion. C’est une attention nouvelle aux matières et à la pénétration de la lumière, cela questionne l’impact des couleurs sur notre univers. Les peintres abstraits sont émus par la simplicité des formes, ils ne sont pas intéressés par la représentation exacte de la nature, ils privilégient le geste et l’espace. La peinture libérée de tout sujet invite à l’imagination et à faire le vide dans un monde saturé d’images. Beaucoup d’historiens s’accordent à dire que l’abstraction est née du travail de deux artistes russes (Kandinsky et Malevitch) et d’un artiste néerlandais (Mondrian). Les peintres expérimentent de nouvelles images et formes, en quête d’un monde intérieur. C’est après l’invention de la photographie en 1839 que certains artistes ont remis en question le besoin de reproduire la réalité puisque la photographie le fait très bien. La couleur et la forme / Le geste et la ligne / La géométrie / L’illusion de la perception / L’émotion et la méditation.