Mark Ruwedel


Biographie

Né en 1954 en Pennsylvanie, Mark Ruwedel est un photographe canadien. Il vit et travaille aujourd’hui en Californie.  Il obtient son baccalauréat en beaux-arts en 1978 à Kutztown en Pennsylvanie et poursuit ses études à l’Université de Concordia à Montréal au Québec et valide une maîtrise en beaux-arts. L’artiste a été très marqué par l’œuvre iconique de Land Art : Spiral Jetty. Ses travaux sont présentés dans des collections du monde entier : Tate Modern, Metropolitan Museum de New York, musée J. Paul Getty, National Gallery of Australia, parmi d’autres.

Dans la Collection Meeschaert

Dans la série Théâtre, il nous interroge sur le paysage où l’homme a laissé sa trace.

120- Mark RUWEDEL - Millions dollars theatre pour le site

Mark Ruwedel, Million Dollars Theatre, 1989, Photographie, 40,5 x 50,6 cm

Style

Mark Ruwedel parcourt l’Amérique du Nord à la recherche de sites révélant l’activité humaine. Tous ses projets photographiques révèlent l’impact des nouvelles technologies sur le territoire. « J’aime dévoiler les histoires contenues à même le paysage et les endroits qui m’attirent le plus sont ceux où la terre se révèle à la fois facteur d’évolution géologique et lieu d’entreprises humaines. » « Mark Ruwedel, explique le journaliste Jean-Marcel Humbert, a réussi à faire de la photographie d’architecture une photographie dynamique, souvent en même temps documentaire, mais apte à rendre compte de l’intérêt de chaque bâtiment. »

Thématique : Le quotidien dans l’art

Le quotidien est la vie qui revient de manière répétitive et prévisible. Il est une source d’inspiration pour les artistes, qui documentent le réel à travers une idée, un lieu, une histoire. Des orientations singulières sont prises pour raconter ce qu’ils ont vu ou vécu. Inscrites dans la modernité, les œuvres sont symboles de la société, elles sont des images de référence. Le quotidien est devenu une banque d’images dans laquelle puiser, il s’agit d’explorer la réalité pour la rendre extraordinaire. L’art s’installe dans notre quotidien, en tous lieux, dans l’espace public, et envahit le réel. Le street art par exemple sublime le quotidien et détourne le paysage urbain. La photographie quant à elle, permet d’intégrer le quotidien dans l’art en capturant l’architecture, le paysage, les gens. Le monde familier se trouve ainsi sublimé. « L’œil de l’artiste permet de découvrir sous un jour nouveau le quotidien […], qui se trouve réinventé à travers les propositions créatives. » Global Corporate Collections. Des natures mortes de Cézanne, aux accumulations d’Arman, l’art depuis longtemps déjà est indissociable de la vie ordinaire.