JR


Biographie

Né en 1983 à Paris, JR est un artiste de street art français d’origine tunisienne. Il commence sa carrière à l’adolescence, dans le graffiti. Son pseudonyme signifie les initiales de son nom (Jean-René). Après avoir trouvé un appareil photo dans le métro parisien en 2000, il décide de parcourir l’Europe pour capturer le street art. Observant les personnes qu’il rencontre et écoutant le message qu’elles ont à délivrer, il colle leurs portraits dans les rues et sur les toits de Paris. Il réalise de nombreuses expositions, notamment Portrait d’une génération entre 2004 et 2006 constituées de portraits de jeunes de banlieue en très grands formats. Ce projet illégal devient officiel quand l’Hôtel de Ville de Paris enveloppe son bâtiment avec les photos de JR. En 2008, il parcourt le monde à l’occasion de Women are heroes, un projet dans lequel il souligne la dignité des femmes qui sont souvent les cibles de conflit. En 2011, JR remporte le prix TED en Californie. A cette occasion, il lance un projet d’art participatif : Inside Out, pour « changer le monde ». Inspiré des collages grand format qu’il effectue dans la rue, le projet permet à chacun de partager son portrait en format affiche et de faire passer le message qui lui tient à cœur. Chaque action est documentée, archivée et publiée sur le site. Près de 200 000 personnes ont déjà pris part au projet, de l’Amérique à l’Asie en passant par l’Europe et le Moyen-Orient. « Je souhaite que vous vous leviez pour ce que vous aimez en participant à un projet d’art global, et ensemble, nous allons transformer le monde… INSIDE OUT » a déclaré JR en 2011. En 2013, il se voit attribuer le prix de l’UNESCO. A l’occasion de la rénovation du Panthéon, JR fait entrer des anonymes aux côtés des grands hommes de la Nation. Renonçant aux subsides de la publicité comme cela est fait sur d’autres monuments prestigieux, le président du Centre des Monuments Nationaux a choisi d’offrir un support de création artistique à l’art contemporain.

Dans la Collection Meeschaert

Time is Now, Yalla ! est un projet artistique qui s’est déroulé en Israël et en Palestine. JR et son équipe ont installé des cabines de photomaton durant tout le mois de septembre 2011 et qui prenaient environ 1 000 photos par jour. Palestiniens et Israëliens ont été invités à venir et, en échange d’une déclaration personnelle, ont reçu un portrait grand format qu’ils ont collé où ils le souhaitaient. Dans le contexte de la situation israélo-palestinienne, le temps est venu (The Time is Now) d’apporter la paix et la prospérité. Le projet s’intitule « Time is Now, Yalla ! » parce que Yalla ! en arabe signifie « Allons ! ». C’est une ambition humaniste où les héros sont des anonymes.

392---JR---Inside-Out,-Naplouse,-Palestine

JR,Inside Out, Naplouse, Palestine, 2011, Photographie, 106,6 x 180,3 cm

Style

JR colle ses photos sur les ponts, dans les favelas, ou sur des bâtiments voués à la destruction, il utilise les rues comme une galerie ouverte sur le monde. Ses desseins sont participatifs, au Brésil par exemple, des enfants se transforment en artistes pour une semaine. La première intention de JR c’est d’amener l’art dans la rue car « Dans la rue, je touche des gens qui ne vont jamais au musée ».

Thématique : L’engagement au cœur de la démarche artistique

Depuis la fin des années 1960, la portée politique, sociale, environnementale ou identitaire de l’art contemporain est grandissante. De plus en plus d’artistes ont la volonté d’affirmer leurs convictions, de casser les codes. Les messages que portent les créations artistiques peuvent viser le gouvernement, le marché de l’art, la société de consommation ou les injustices. L’avènement de pratiques dites in situ comme le street art par exemple, replace l’œuvre dans l’espace public et interroge sur la politique de l’œuvre. La question de l’engagement renvoie aux techniques utilisées, à la nature des lieux de production et d’exposition et à l’impact sur le public. Certains artistes ont choisi de défendre une cause, comme l’atteinte à la biodiversité, ou de prendre position contre un régime politique. Les visuels sont forts, ils cherchent à choquer et ne laissent pas indifférent.