Christian Bonnefoi


Biographie

Né en 1948 à Salindres dans le Gard, Christian Bonnefoi vit et travaille aujourd’hui à Paris. Diplômé d’histoire de l’art (doctorat obtenu à la Sorbonne), spécialiste de l’architecture d’entre-deux guerres, il est l’auteur de nombreux articles et écrits sur l’art. Il expose à la galerie Oniris à Rennes depuis 1992. Principal représentant de la peinture contemporaine française, une exposition rétrospective lui a été consacrée en 2009 au Centre Pompidou.

129---Christian-BONNEFOI---Fioretti-VII

Christian Bonnefoi, Fioretti VII, 2000, Acrylique sur tarlatane, 61 x 50 cm

Style

La découverte en 1970 des Dos en bronze de Matisse au Grand Palais est à l’origine de sa démarche artistique. Les séries de tableaux de Christian Bonnefoi reposent sur le même principe technique : une base au fusain sur une feuille plastique peinte, puis recouverte de tarlatane transparente. Sur ce support, l’artiste trace de grands espaces colorés qu’il arrache ensuite. Il conçoit ses tableaux comme un espace à habiter. Son œuvre, picturale et abstraite offre principalement des collages et existe sans cadre. Pour lui, elle est « formée autant par ce qu’elle révèle que par ce qu’elle cache. » Dans la série Fioretti, l’artiste met en valeur des formes, le mouvement, la couleur. « Il y a quelque chose de plus énigmatique que l’invisible, c’est le visible. » Oscar Wilde (cité par Christian Bonnefoi).

Thématique : L’abstraction pour sujet

Les premières œuvres d’art abstrait apparaissent au début du XXème siècle et révolutionnent l’histoire de la peinture. Des artistes montrent des formes qui ne représentent pas le monde extérieur. L’abstraction s’oppose à la figuration car elle rompt le lien entre l’œuvre et la réalité. Le triomphe de la couleur, de la forme et l’absence de référent figuratif sont les signes de cette nouvelle liberté dans l’art. Le but est de faire ressentir aux visiteurs l’intensité des œuvres par l’émotion. C’est une attention nouvelle aux matières et à la pénétration de la lumière, cela questionne l’impact des couleurs sur notre univers. Les peintres abstraits sont émus par la simplicité des formes, ils ne sont pas intéressés par la représentation exacte de la nature, ils privilégient le geste et l’espace. La peinture libérée de tout sujet invite à l’imagination et à faire le vide dans un monde saturé d’images. Beaucoup d’historiens s’accordent à dire que l’abstraction est née du travail de deux artistes russes (Kandinsky et Malevitch) et d’un artiste néerlandais (Mondrian). Les peintres expérimentent de nouvelles images et formes, en quête d’un monde intérieur. C’est après l’invention de la photographie en 1839 que certains artistes ont remis en question le besoin de reproduire la réalité puisque la photographie le fait très bien. La couleur et la forme / Le geste et la ligne / La géométrie / L’illusion de la perception / L’émotion et la méditation.